Cet article est le premier d’une série de billets intitulée “Martine et l’agence immobilière du futur”.

Martine est agent immobilier depuis plus de 20 ans. Elle possède sa propre agence, qu’elle adore. Elle connaît son secteur par cœur et est passionnée par son métier. Ce qu’elle préfère ? Faire plaisir à ses clients en leur proposant le bien de leur vie ou en vendant leur maison/appartement au prix qu’ils souhaitent. Mais depuis quelques années, Martine constate que le marché n’est plus le même, et que son métier tend à changer

La journée type de Martine dans son agence immobilière

Tous les jours Martine commence sa journée en faisant sa pige : regarder les différents sites d’annonces immobilières pour particuliers, prospecter les différents propriétaires identifiés dans l’optique d’obtenir de nouveaux mandats (exclusifs si possible !)… Puis, Martine actualise ses fiches de présentation de biens et les affiche dans sa vitrine. Elle les publie ensuite sur son site Internet et les différents sites immobiliers : leboncoin.fr, Fnaim, Logic-Immo.com…

Bien évidemment, elle répond entre temps aux appels qu’elle reçoit et planifie des visites. Elle est également sur le front pour effectuer les rendez-vous, d’un côté avec les vendeurs pour signer les mandats, et de l’autre, avec les acheteurs potentiels pour leur faire visiter leur futur maison/appartement. Enfin, elle consacre le reste de son temps à soumettre les offres aux propriétaires et conclure les transactions. Sa journée est bien remplie et il arrive que certains jours, elle n’ait pas du tout le temps d’être sur le terrain !

Martine commence à se poser des questions…

Depuis quelques temps, Martine constate que l’agence immobilière concurrente, située dans la même rue, semble avoir adopté un fonctionnement totalement différent. Tout d’abord, Martine a remarqué que la vitrine de l’agence était beaucoup plus petite que la sienne… Et pourtant, les gens s’arrêtent devant cette agence et entrent. Elle a donc décidé de mener sa petite enquête.

Martine constate que sur Internet, le site de cette agence est dans les premiers résultats Google alors que le sien n’est même pas en première page sur les mots-clés de son secteur. De même, les annonces de cette agence ne sont pas sur tous les sites que Martine connaît, et pourtant, ils ont l’air de conclure davantage de transactions. De plus, il est arrivé que Martine se soit retrouvée en concurrence avec cette agence concernant une négociation sur un mandat et qu’elle le perde… Quel est donc leur secret ?

Martine se remet en question

Martine connaît très bien le secteur et est implantée depuis plus de 20 ans dans le quartier ; pourquoi cette agence convainc plus que la sienne ? Même ses clients historiques se sont désormais tournés vers cette nouvelle agence… Elle a donc demandé à l’un d’entre eux ce que proposait cette agence concurrente que Martine ne ferait pas ? Et la réponse est immédiate : “ils offrent un suivi client personnalisé, prennent le temps de rédiger des comptes rendus très détaillés et de proposer des biens totalement adaptés à nos besoins. De plus, ils communiquent régulièrement, ce qui nous fait penser à eux lorsque l’on a un projet immobilier”. Martine en reste bouche bée et se remet en question.

Le constat est clair pour Martine. Le marché de l’immobilier a changé et les agences traditionnelles comme la sienne doivent s’adapter. Elle en est consciente, aujourd’hui : les acheteurs et vendeurs commencent leur projet immobilier sur Internet : recherche de biens, ventes entre particuliers… Les agences traditionnelles doivent donc se démarquer ! Martine se retrouve au pied du mur : elle doit donc s’adapter et prendre le virage du numérique, ou alors elle prend le risque de voir son agence disparaître d’ici quelques années…